1
min

Le Môle

Image de Alexangels

Alexangels

1 lecture

1

Un soleil rose sur la mer, allongé.
Une brise légère posée sur les bancs,
Qui transpire la chaleur du jour passé.
Le Môle se dandine comme un serpent.
La mer se retire comme aspirée
Et tandis que les cales s’étirent
Un goéland s’envole en soupir.

C’est à l’heure où tout semble s’échouer.
Que passe un filet d’eau sur les vaseux.
Sur leur ventre, des bateaux allongés,
Les flots, bientôt, les auront pour eux.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,