1
min

LE MENDIANT

Image de La Djack

La Djack

1 lecture

0

Il prie.
Au milieu d une rue aux pavés trempés, il prie.
Il prie un dieu qui a semé la guerre dans son pays
Armé des hommes et détruit sa vie
Un dieu qui l a abandonné, seul, sous ce ciel gris.
Qui est-il ?
D où vient-il ?
Il ne sait plus. C est le passé.
Parfois, la nuit, il se souvient d'un enfant chantant sous un olivier
il se souvient de soirées paisibles sous le ciel étoilé
il se souvient.. et il se met à sangloter.
Il ne veut plus penser.
Alors il prie. Désormais, il est ici :
mektoub ! c etait écrit.
Alors il prie avec ferveur. Un jour, il sera au paradis.

Il prie indifférent à la foule.
Foule citadine anonyme Pas pressés. Regard aveugle.
Regardez-le au contraire !
Qui sait si dans ce monde de fous Demain, les mendiants exilés, ce sera nous !
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,