Le mauvais rêve

il y a
1 min
397
lectures
83

" Garçon de quoi écrire Et naissaient à nos pas L'antilope-plaisir Les mouettes compas Les tamanoirs de la tristesse Images à l'envers comme on peint les plafonds " - Louis Aragon A force  [+]

Même dans nos nuits les plus blanches,
le noir n'est jamais tout à fait clair !

-------------------------------------------------------

Mais qu' a-t-il donc cet oeil
A me regarder dedans la tête
Caïn n'est pas, Caïn n'est plus
Enfin, je crois...
Et ces cils à battre paupières
Jusqu'à ventiler mes tristes pensées

Et cette bouche décousue
Péronnelle sans foi, ni vertu
Courant d'air aux haleines fétides
Qui d'ordres et de droits
Claque et cloue les silences
A faire ravaler son bec
A l'humanité toute entière

Que craignent donc encore mes pieds
Des saisons boueuses de vers
Larges travées de tessons
Qui ne mènent nulle part
Bris de lumière claquemurés
Aux culs de sacs des plus viles raisons

Ho! foutaises d'aubaines en bouteilles
Fontaines ou fonds-baptismaux
Aux liqueurs impures
Ivresses engorgées d'amertume.
Les yeux grands ouverts accrochés
Aux failles béantes du monde
Ho! vois, là, quelqu'un se noie...

Et puis, quand à force d'usure
Les silences bouches-cousues éructent
Les vers mine de rien devenus orphelins
En culs de poule s'en vont
Sans air et sans rime à tout-va
Même n'importe où
Chaque mot, même tout petit
Est un passe-partout
Un sauve-qui-peut...

La lune rousse pourtant belle encor
Pleine d'illusions dodeline un peu ses rêves
Mais la nuit noire sang et lasse
Dans un chaos vomit ses étoiles
Puis coule de peur et pleure
Les mémoires brûlées de ses hiers

Et tous les dieux du ciel
Crachant leur chair à mitraille
Guerriers de la dernière heure
Combattants de l'ombre
Armés de leurres sans bile et sans gloire
Moulins à vent à concasser
Le bon grain des amours
Pour n'en retenir
Que l'ivraie des poussières
Ô ciel !
Les ciels sont creux, les ciels sont vides
Et quand les nuits sont aveugles
C'est le Monde qui n'y voit plus rien
Ne sait plus rien et, là,
Tout s'enterre, s'entasse
Tout s'emmêle, se confond
Et se brouille...

A cet endroit,
Même mon sommeil s'embrume...

Puis, d'un revers de manche
L'aube époussette les vieilles ombres
Et de sa main gantée de lumière
Le matin, enfin, s'articule,
Me frôle, me sauve,
... me réveille et me parle !

Ce n'était qu'un mauvais rêve
enfin, je crois....
83

Un petit mot pour l'auteur ? 77 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marine Azur
Marine Azur  Commentaire de l'auteur · il y a
ATTENTION ... ça fait mal ! ( publié lors du confinement ! ) ceci explique (peut-être ) cela ?
Bon, d'accord , c'est un poème un peu "noir" mais avouez aussi que même si dehors il fait soleil, nos jours du moment ne sont pas "rose" et ça méritait bien un p'tit poème quand même ! :-)).... et puisqu'il le faut, je reste confinée, mais j'ouvre en grand les fenêtres ... l'inspiration printanière, par là, viendra bien à ma rencontre ! :-)) merci aux lecteurs qui sont venus jusque là !:-)

Image de lucien Breton
lucien Breton · il y a
mauvais rêve mais bon poème
Image de claude cloutier
claude cloutier · il y a
C'est dans le noir qu'on apprécie le plus la lumière...
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Le sombre ne nuit pas à la poésie, il souligne l'instant d'un regard. Un spleen, un vrai ! Bises Marine.
Image de André Page
André Page · il y a
Bravo Marine,
Je suis toujours hospitalisé pour au moins 10 pu 15 jours, à bientôt j'espère :)

Image de Marine Azur
Marine Azur · il y a
Prends bien soin de toi surtout et à très bientôt j'espère André :-)
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
Pensées moroses dues au confinement ;
ça coule et glisse au long de l'ennui
peut être un peu long ,
long comme une nuit sans sommeil

Image de Thierry LE FLOCH
Thierry LE FLOCH · il y a
Rêve ou réalité ? Rien est sombre, en fait, ce n'est qu'une facette de cette réalité quotidienne ! J'aime beaucoup l'introduction !...Et tout le texte à vrai dire ! C'est très inspiré ! D'aucuns diront que ce poème est noir, moi, je le dis... brillant ! :D
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Effectivement ce poème écrit en confinement est sombre mais il révèle aussi la sensibilité de l'auteure. L'adversité ne permet) elle pas souvent d'exprimer le ressenti mieux que la félicité ?
ce poème est inspiré et inspirant. S'agit il d'un cauchemar ou non la est la question.
Le second confinement m'a entrainé vers l'horreur du court et noir réalité ou cauchemar à nous de choisir https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sang-noel

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un cauchemar oui mais qui rejoint un peu notre réalité, malheureusement
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Un remarquable jeu avec les mots. Quant à la citation des grains de sable...

Vous aimerez aussi !