Le maréchal Truc

il y a
1 min
50
lectures
10
Perché pour l'exemple au milieu du square,
Le maréchal Truc, un sabre à la main,
Rappelle au quidam j'en-foutre et ignare
Qu'à Pétaouchnock il vainquit Machin.

Depuis deux cents ans, drapé dans sa gloire,
Colossal et fier, tragique et hautain,
Il est le guerrier forçant la victoire!
Prends-en de la graine, ô menu fretin.

Depuis deux cents ans et toujours imberbe,
Pourfendant les airs d'un geste superbe,
Comme s'il châtiait des vents belliqueux,

Quoique tout en bronze, il reste de marbre
Lorsqu'un vil moineau, caché dans son arbre,
Lui chie sans vergogne entre les deux yeux.
10

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ninn' A
Ninn' A · il y a
vraiment aucun respect ces piafs ! le pauvre imberbe ! :-)

Vous aimerez aussi !