Le malheur des mots

il y a
1 min
276
lectures
31
Qualifié
Les mots, ces passeurs mystérieux de l'âme
Lettres que l'on accole et que l'enfant annone
Qui se mélangent en voyelles et consonnes
Mots doux, mots durs, ils attisent les flammes

Les mots sifflent, parfois ils tordent notre bouche
On les recrache alors, ignoble logorrhée
Quand ivre de colère on vomit l'alphabet
Ou que sur le papier on les jette, farouches

Petits mots qui claquent comme drapeau au vent
Quand vous êtes féroces, vous êtes minuscules
Quand vous chantez l'amour, vous êtes majuscules
Mots vides de sens ou mots forts et poignants

Phrase qu'on cherche, sur nos lèvres s'éteignant
Quand notre plume rétive ignore la réplique
Quand on ne trouve pas le mot qui tombe à pic
Mots vous êtes si dérisoires et si puissants !

Mots si faciles à dire, donneurs de leçons
Vous gonflez bien vite votre méchante baudruche
Puis vous vous reniez et vous faites l'autruche
Vous arrive-t-il parfois de demander pardon ?

31

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !