Le lion et le loup

il y a
1 min
333
lectures
11

Je n'ai qu'un cri : des fables, encore des fables  [+]

On avait réveillé le lion
De son sommeil profond :
« Un hurlement de loup, rugit-il, à cette heure !
Ah, vieux fou ! Ah, fâcheux ! Tu entendras raison.
La nuit, je veux dormir tout mon soûl, sans gêneur ! »
Le lion bondit, s'ébroue,
Part se venger du dérangeur.
Il le trouve, il rugit. Le loup,
Evidemment, devine son courroux :
« Je suppose, dit-il, que quelque méchant bruit
A troublé, Majesté, le cours de votre nuit ?
Ne cherchez pas plus loin la cause du souci :
Le coupable vit dans le nid
Au sommet de ce conifère.
C’est un vilain pigeon
Qui fête son anniversaire.
- Te moques-tu ! lui dit le lion.
- Moi, me moquer ? Bien au contraire,
Messire, bredouilla le loup.
Je suis autant que vous
Victime de cet oisillon :
Ses pioupious de poupon
Ont alerté la terre entière ! »

Semblable scène est familière :
Du berceau jusque dans la mort
C'est notre voisin qui a tort.
11

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !