Le jeune Rimbaud

il y a
1 min
250
lectures
189
Qualifié

De moi vous ne saurez que ce que mes poèmes vous content. Tantôt triste et spleenaire tantôt extravagant fantaisiste tantôt fou amoureux pamphlétaire, fabuliste, joueur avec vous avec le temps  [+]

Image de Automne 2018
Sous le charme ensoufré des avenants bordels
Les poètes maudits ont dégorgé leur rimes
Et le jeune Rimbaud enivré d'hydromels
Titube se perdant en prouesses intimes

À voile et à vapeur il dépose ses vers
Étoilant son génie de tristes cantilènes
Perdu dans la torpeur à tord et à travers
Il chancelle et t'emmène en des contrées lointaines

Embrumé de tilleuls et d'oiseaux clabaudeurs
Son esprit le conduit vers un chant de sirène
Un chant mêlé de feux et d'étranges odeurs

Comme un péché mortel qui souffle son haleine
Et le jeune Rimbaud saturé de vapeurs
Cisèle de sa plume un monde empli de peurs

189

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !