292 lectures

130

Qualifié

Souffle coupé. Mains froides. Lames brisant les mâts.
Timonier projeté tout au fond de l’abysse
Dans son grog le marin lit comme en un calice
La fin d’un songe épais qu’il ne ressouvient pas.

Quel prestige, à l’aurore, de l'uniforme blanc
Les mouchoirs agités dans la brume automnale
Dans les regards brûlait la ferveur animale
De l’espoir. Quelle foi transportait ces enfants !

De fierté les larmes remplissaient les yeux
Des frères, des conjoints, des parents et amis
Le cœur avait soudain un sursaut d’infini
Que l’horizon cyan berçait auprès des cieux.

Une constellation de marins de tout âge
Jeunes, niais, croulants, ébaubis et bavards
Quitta port, foyer, vie, querelles de boulevard
Pour braver les périls d’un somptueux voyage.

La voile se déchire, complainte de l’étrave,
Le vent couvre le cri des doux agonisants
Et les ondes amniotiques emportent en partant
Les dépouilles apaisées déliées de leurs entraves.

Le marin, débusqué par le tranchant des eaux
Se surprend à rêver d’un lointain amarrage
La terre est oubliée, y a-t-il un rivage ?
Que j’étais bien, mon père, quand j’étais loin des flots.

PRIX

Image de Printemps 2018
130

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un beau poème en alexandrins bien ciselés pour décrire l'attraction de la mer sur les marins, puis hélas le naufrage qui peut survenir. J'aime ce dernier vers pour la dernière parole d'un naufragé "Que j'étais bien, mon père, quand j'étais loin des flots." Cela me fait penser à Steeve McQueen, qui, touché à mort par un résistant chinois, a comme dernière parole "Qu'est-ce que je fiche ici, j'étais si bien chez moi" Bravo, Claire ! Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire mon sonnet Mumba en compète printemps sur l'histoire tragique d'un migrant http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba

·
Image de Chantane
Chantane · il y a
j'aime beaucoup
·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote. 5 voix.
Je suis aussi en compétition pour le Prix Imaginarius (thème: la brume) : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Damien Paisant
Image de Constance Dufort
Constance Dufort · il y a
Bravo, vous mettez parfaitement en scène le moment et vos mots sonnent parfaitement. +5
Si le coeur vous en dit, n’hésitez pas à venir découvrir mon univers : je suis en compét RATP pour partir "Vers l'infini et au-delà". D'ici là, bon vent à vous!

·
Image de Landry des Alpes
Landry des Alpes · il y a
Bravo vous m'avez happé dans ce rêve prémonitoire ou ce souvenir oublié... quel travail de vocabulaire de pieds et de rimes riches! Je suis ébaubi de votre horizon cyan qui berce auprès des cieux, de vos ondes amniotiques pre-natales qui ramènent à l'après-vie... plusieurs lectures et beaucoup de plaisirs...
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Porté par la vague , +5…mais comment ?.
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Voilà qui est fait. sitôt pied à terre ,bienvenue au banquet de l'Adolphine ?
·
Image de Maggydm
Maggydm · il y a
Il est prenant ce texte et les images défilent comme un film devant nos yeux. Merci pour ce partage. Mon soutien.
Si vous souhaitez passer par mes lignes... Bonne soirée

·
Image de Pat
Pat · il y a
Mes 5 voix pour ce bel hommage aux marins partis parfois pour de longs mois. Je vous invite à découvrir,"Madère au soleil" si vous avez un moment à me consacrer.
·
Image de Reunan
Reunan · il y a
+5 bel hommage
·