Le grand chêne

il y a
1 min
850
lectures
329
Finaliste
Public
Recommandé
Il faisait froid, il est sorti de son sommeil
Jeune pousse encore frêle, mais se tenant si droite
Il découvrit le vent, la neige, la chaleur moite
Il découvrit la vie, la pluie et le soleil
Il bâtit son empire, se couvrit de rameaux
Ne courba pas l'échine au cœur de la tempête
Se nourrit d'un air pur, de minéraux et d'eau
Suivait la vie, son cycle, qui jamais ne s'arrête
Quand un grincement de mort arracha son écorce
Détruisit son ouvrage, si lentement formé
Lui qui était debout, à présent est sans force
Couché seul sur ce sol, qu'il avait tant aimé
Mes amis, aujourd'hui, je vous raconte à vous
L'histoire du grand chêne, coupé par les deux bouts

Recommandé
329

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !