Le Gentil peintre en bâtiment

il y a
1 min
234
lectures
27
La tête dans les nuages
Le gentil peintre en bâtiment
Marcello
Perché sur son échafaudage
Siffle le nez en l’air gaiement
Une rengaine sud italienne
Entendue à la radio
Tout en rêvant de ciel
Sixtine Chapelle.
Salopette toujours blanche
Fleurant bon le pétrole
Sans la moindre salissure
La plus petite tâche de peinture
Aux heures déjà de midi,
Il paresse à ses vagabondages.
Mains sur les hanches,
Il se rappelle le petit village
Aux murs crayeux de sa naissance
Avant de venir ici.
Il vaque à ses pensées sans soucis
Comme si rien n’avait plus d’importance.
C’est toujours l’hiver pas encore le printemps.
Si le travail peut attendre aujourd’hui
Pas la faucheuse, qui d’âmes n’a eu son content
Cet après midi Marcello s’en va rejoindre
Les anges qu’il rêvait de peindre.

27

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,