1
min

Le gage d'un père-tueur

Image de Emy B.

Emy B.

2 lectures

0

Doucement mais violemment,
Pacifique mais belliqueux,
Magnifique mais orageux,
Celui-ci s’avance, confiant.

Il sait, lui, être dans son bon droit.
L’homme est beau dans sa douleur.
Son dur regard les défie.
Et reconnaissant qu’aucune lois
les protègera de cette terrible ardeur,
les assaillants se méfient...

L’homme sourit, les cheveux ras,
lorsqu’ils se liquifient là-bas.
Malgré son sourire carnassier,
Ces idiots se montrent grossier !

Ils s’amusent de sa bêtise
Lui , il les accuse de traîtrise.

Ce tueur avait ses raisons
Se basant sur une moral,
Celle d’agir pour ne pas subir.
Pas content est leur patron.
Et ce père supporte mal
De ne plus voir son fils sourir.

Pour cet enfant, il a bordé.
Pour cet enfant, il a grondé.
Pour cet enfant, il a torturé.
Pour cet enfant, il va pleurer.




Le tueur à gage se tient devant eux,
Les grands patrons, l’esprit haineux.
Ils trépignent de le juger aussitôt.
Haletant, l’homme sort son couteau.

« vous aviez promis, hurle-t-il,
Elle venait de vous cette offre...
Mon garçon contre mes coffres,
et aujourd’hui, j’ai l’air d’un imbécile. »

C’était donc ceci le fou pari
Qu’il tient dans ce sac de riz
Pour qu’enfin tout soit fini,
et que tous soient réunis.

Et maintenant, sans attendre,
Tout ce monde doit lui rendre
Son gosse pour qui il a le cafard.
Mais c’est déjà trop tard.

Le bosse a déjà décidé...
Dès lors, la nuit devient son éternité.
L’enfant auparavant disparu,
Malgré son père, n’a pas survécu.

Alors sans peur, le tueur s’est tué.
Avant cela, il leur a fait comprendre leur erreur.
A cette heure, le temps et le sang se sont écoulés.
Il ne reste plus rien de leur laideur...

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,