Le fauteuil – Rimbaldise

il y a
1 min
3 971
lectures
944
Finaliste
Public
Recommandé

Tout petit je rimais déjà, et un peu plus grand, je rimais pour mes petits béguins, mais j'ai attendu 2005 pour me mettre sérieusement à la prosodie classique afin de ne pas mourir idiot ... [+]

Image de Grand Prix - Hiver 2016
Image de Poèmes
C'est un large fauteuil – Louis quinze peut-être –
Il est là dans un coin avec des airs de veuf
Son beau reps jaunissant n'est plus tout à fait neuf,
Et son bois très ancien fleure encor bon le hêtre.

Que fait-il esseulé, ce vénérable ancêtre
Qu'éclaire la lueur sourdant d'un œil de bœuf ?
Son dossier disparaît dessous un drap d'Elbeuf
Et ses bras sont tendus, semblant chercher un maître.

Il se souvient, c'est sûr, des grands postérieurs,
Des bandes de gamins sautant sur lui, rieurs,
Des fessiers de marquis, des croupes de duchesses.

Ah ! fauteuil du bon temps, tu connais les dessous
Et tu nous contes là les subtiles caresses
Quand tes ressorts usés chantent des amours fous.

Recommandé
944

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Un plaisir de le relire ♫
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Heureux ceux qui savent ne pas être sourd au chant des vieux témoins...

Vous aimerez aussi !