Le faucon repenti

il y a
1 min
474
lectures
26
Qualifié
Image de Automne 2020
Un chasseur s'en allait par les prés et les bois,
Accroché à son gant un bel oiseau de proie,
Un maître fauconnier portant son compagnon,
Jeune faucon dressé à la chasse aux pigeons.

Il aperçut bientôt un vol à l'horizon.
Aussitôt le chasseur ôta le chaperon
Et lança vers le ciel son fidèle rapace
Qui, prenant son essor, sitôt se mit en chasse.

Un pigeon ralenti se trouvait à la traîne.
Pour le traqueur ailé, c'était plus qu'une aubaine.
Le pèlerin fondit sur l'oiseau esseulé
Qui, plutôt que de fuir, se mit à lui parler :

— Pourquoi t'en prendre ainsi aux colombins, tes frères ?
Et pourquoi votre gent nous fait-elle la guerre ?
Pourquoi, pour tes pareils, te conduis-tu en traître ?

— Parce que je réponds aux ordres de mon maître.

— On te dit de tuer et toi tu obéis.
Eh bien, vas-y, tue-moi, je suis à ta merci.

Jamais notre faucon n'ouït pareil langage.
Il sut que ce discours était celui d'un sage.
Les propos du pigeon l'ayant fait réfléchir,
Il songea illico à se reconvertir.

Le faucon retourna se poser sur le gant,
Refusant d'obéir à tout commandement.
Il s'en fallut de peu qu'il s'en prît à son maître,
Puis monta vers le ciel avant de disparaître.
Une version d'antan, que racontent les vieux,
Prétend que le faucon lui a crevé les yeux.

C'est ainsi que fonctionnent les gens de notre espèce
Qui prennent pour modèles les héros de la Grèce.
À l'appel de la guerre, plus d'un est reparti,
Un grand sourire aux lèvres et la fleur au fusil.
Parce qu'on lui a dit que le voisin d'en face
Était son ennemi, était d'une autre race.
Et si les hommes, un jour, refusaient de tuer
Ces pseudo agresseurs qui n'ont rien demandé ?
À l'instar du faucon, soyez des déserteurs,
Refusez d'obéir, écoutez votre cœur.
26

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !