1
min

Le Dire Accroché

Image de Zag

Zag

11 lectures

0

Je voudrais dire
Mais le dire devient lourd
Je voudrais sourire
Mais à qui, à ceux qui haïssent l’amour

A ceux qui ne tiennent qu’aux apparences
Et qui effacent les autres de leurs regards
Et qui s’appuient sur leurs ignorances
Pour envoyer les autres nulle part

Alors le dire reste accroché
N’ayant aucun écho dans l’air
Comme une victime amochée
Gisant dans son sang par terre
Devant les cœurs plus durs qu’un rocher
Il ne lui reste que le suaire
Certains ; contents de ce qu’ils ont empochés
A qui veut entendre, ils font les fiers
Satan leur dit de s’approcher
Pour les bénir de sa lumière
Et l’information par ricochet
Chevauche les vagues de toutes les mers
Et les griots que de livres, qu’ils ont piochés
Pour présenter le mensonge en habit vert

Etre juste dans cette vie
Est le summum de toute dignité
Le mot épelé ou dit
Il faut qu’il fuse dans la clarté
Le poète est toujours épris
De la lucidité et amoureux de la vérité

Il faut lire, analyser et écrire
Chasser le mutisme et oser dire
Lorsque fier d’avoir osé ; il faut sourire
Que de laisser ton ‘’moi’’ gémir

Cette voix en moi me fait souffrir
En moi chaque fois elle me fait violence
Mon cœur souffrant ne fait que bondir
De ce duel entre le ‘’clamer’’ et le silence
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,