1
min

Le désastre

Image de Kmar

Kmar

6 lectures

0

O, mon âme
Ne quitte pas ton cage,ne pleure pas ta liberté
C'est le moment d’être plus calme, d’être plus sage
Dans le ciel, il y des cris, il y'a des sons
Entend les , elles grondassent au fond des nuages
sur terre, il y'a des blessures, il y'a du sang
Et des larmes chaudes qui ont coulé sur les visages
Regarde ces portes, ces fenêtres, ces murs tombés
Ressens ce silence, cet horrible ravage
Et ces oiseux qui ont volé vers l'inconnu
Des petits souliers ont été trouvés sur les plages
Dans les champs de la vie il y'a des rumeurs
Des coassements de grenouilles dans une eau boueuse
Des maux ont persisté, n'ont pas trouvé des docteurs
Le désastre grandit , avance comme une maladie dangereuse
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,