Le départ

il y a
1 min
5
lectures
0

Une inspiration à la fois, une page après l'autre, du temps entre chacune, mais une passion détonante  [+]

D’un simple geste, d’une simple pression,
Elle me prit gentiment par les épaules,
Me disant de venir sans récession,
Tout simplement comme si c’était son rôle.

Une si belle et superbe âme blanche,
Cachée sous cette si triste robe noire,
Ne me laissant aucune seconde chance,
M’entraînant doucement dans ce couloir.

Laissant soudainement ses bras élancés,
Extirper vices et péchés de mon cœur,
J’ai senti ses douces mains me faucher,
Pourtant ce n’était pas encore mon heure.

Mais laissant trop vite mes simples regrets,
Se transformer en de puissant remords,
Ce monde j’ai préféré le délaisser,
Emporter par les doux bras de la mort.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,