Le Débauché

il y a
1 min
5
lectures
0
Les bars tintamarresques criaient sans cesse
Et le voilà, dandinant comme le tango
Le débauché fidèle de l'ivresse
S'en va le long du chemin tel un dingo

Il fait de sa vie un dépotoir
Tout en lui, n'est que nœud gordien
Esclave,il ne peut sonner l'hallali
Quel débauché !

Il commet l'inceste
Pour le monde, c'est la petite peste
L'homme ivre des boîtes de nuit
Et le conscient du lendemain,oui

Ô quel incessant coureur de jupons !
Il porte le manteau de la prostitution
Pour lui,la réception n'a plus de coupon
Or,les condoms sont pour lui,munitions.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !