"Le cul de la vieille". Massif de Belledonne

il y a
1 min
82
lectures
54
Qualifié
Image de 2020
Image de Poèmes

À mon p'tit cul, mon joli p'tit cul
Ah vous voilà mes gentils gaillards
Tout ce temps que j'me fais du lard
A hiverner, le trou confit de blanc
Des couches plissées sous le vent
Soulevant curieux ma calotte
A la barbe bleue des marmottes
J'ai l'air fin enfin le printemps
Lassé des glaces, je ris je rigole
Je fonds, je succombe, je me pâme
Si bien que je dégringole
Au fond de la Combe Madame
Bien mouillé des sanglots du torrent
Ciel noyé d'oiseaux cette année
Corona virus corona viré
Voilà les conquérants de mon derrière
Venus nombreux de la Ferrière
Ce moutonnement qui m'entoure
Cette ceinture animale me laboure
J'en suis tout retourné. C'est l'été...
Là-haut, sous l'ardent soleil, le Cottepin
Sert de miroir aux jeunes bouquetins
Et se fiche bien de mon vieux popotin
Assis sur le sentier des lacs, plus bas
Je veille sur mon nid d'hirondelles
Éternelle sentinelle l'Eternel
De ma vallée du Haut Bréda.
Ah mon p'tit cul, mon joli p'tit cul !

54

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,