Le crash de l'amour, l'oubli du fruit merveilleux

il y a
1 min
34
lectures
0

Sans Dieu, ni maître. C'était l'hier d'un demain. Un monde étrange où vivent les ombres perdues, elles avaient dans leurs poches toutes les étoiles cueillies dans ce labyrinthe de sang et de  [+]

Où est mon trône d'enfant?
Où sont les langes parfumés
Et les peluches douces?
Où sont vos bras cajoleurs
Vos histoires merveilleuses
Et vos regards émus?
Où sont vos calins
Vos larmes et vos baisers
Qui se mêlaient aux miens
Comme la pluie et le soleil
Juste avant l'arc en ciel?
Où sont vos oui et vos non
Sur ce chemin perdu de peut-être?
Ne suis-je donc plus votre enfant?
Votre fruit merveilleux?


Vous êtes devenus
Des êtres inconnus
Des buildings froids
Des bolides rapides
Des clairières jaunies
Deux guerriers sournois
Des forêts en feu
Des cactus dans mes yeux
Un ciel de brume
Sur un soleil perdu
J'ai cueilli hier
Le dernier coquelicot
Peiné et rouge comme mon âme
Je préfère la lune froide
Je reste votre enfant


Que les vents emportent
Chacun de vous. Comme moi
Vers là-haut sur une feuille verte
Vers la droite comme une feuille jaune
Vers la gauche comme une feuille rouge
Vers le bas comme une feuille morte
Je reste votre enfant


Le chemin de votre amour s'envole
Se divise. Sans moi.
Sectionné par l'oubli, s'éternise
Les nuages engloutis par mes yeux
Se noient en mon âme
Je suis au centre
Suspendu
Toujours
Je reste votre enfant
Votre fruit jadis merveilleux


Deux larmes de douleurs pures
Sombres échos graves de l'âme
Du fruit d'un amour mélodrame
Silence du hurlement des blessures


0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,