1
min

Le cours du temps

Image de Loïc Picard

Loïc Picard

0 lecture

0

Des sons qui rapprochent l'horizon
Des lumières qui ramènent à hier
Mon bateau avance
Sans l'aide du vent
Flottant au gré des avances
Porté par la force de la chance
J'avance
J'avance sans même que j'y pense
J'avance contre le vent
Remonte le courant

Au centre de la Terre
Dans l'atmosphère légère
Je vole malgré la gravité
Les règles n'en sont plus
Les libertés n'existe plus
J'entends les gens
Leur cœur éblouissant
Perdus au beau milieu de l'inconnu

J'avance en prenant mon temps
Le rythme distendu
Liens rompus
Je ne cours pas à ta vue
Bloquée dans ta bulle
J'en oublie de te saluer
L'as-tu remarquer ?
Mes salutations au soleil en pleine nuit
Aussi belle qu'elle-même
Pleine et remplie de soleil

Le temps coule sous mon bateau
D'un mouvement la distorsion du temps
L'espace d'un instant tu tentas
De traverser la mer
Ton esprit comme seule barrière
Ta présence comme seule lumière

Rien ne vaut la chaleur d'un cœur
Le mien bat pour ces moments
Le tien bat pour cacher la peur
Dans un parfait sacrement
Le cours du temps
Attendait nos pleurs
Pour reprendre sa forme monotone
Dans quelques heures tout recommencera
Et on oubliera
Doutes et peurs
On les noiera
Dans cette liqueur
Au goût de secret
À tout jamais
Oubliée
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,