Le COQUELICOT

il y a
1 min
14
lectures
3

Poétesse et photographe, Anna Collado vit et travaille à Marseille et dans sa région. Adepte de l'écriture automatique, des mots qui tuent ou qui perdent, de l'absurde, de la dérive  [+]

Le COQUELICOT est ma fleur préférée. Parce qu'on dit LE coquelicot, et que c'est UNE fleur. Aussi parce que c'est une fleur...
C'est un-une fleur. C'est un-une fleur que l'on ne "cueille" pas. (à moins de vouloir le-la voir dépérir très très vite...). On n'en fait pas un bouquet. (à moins de vouloir la-le voir dépérir très très vite...). C'est rouge, frêle et très très surprenant. (Allez voir un champs de coquelicots après une tempête !).
Bien.
Le coquelicot MÉRITE sa place (entre les cailloux, au bord des chemins, en jachère...) Le coquelicot, tout rouge qu'il est, s'explique.
Ce qu'il faut savoir sur le coquelicot, c'est qu'il est très attaché à ses racines,
(un coquelicot sans racines c'est un peu comme un homme sans eau...)
il (elle si on voit une fleur) NE VEUT PAS qu'on l'arrache..





Anna Collado

3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,