Le conteur

il y a
1 min
9
lectures
0

Jamais un jour sans une ligne  [+]

Ainsi le griot de village en village
Donne de la voix, attise son bagou
Volubile conteur, il lui faut du courage
Traverse le désert sans en voir le bout

Sur son passage les jactances des femmes
S'éteignent pour allumer leurs regards
Pour qu'il leur susurre à l'oreille les drames
Que provoqua un truculent bavard

On placote sur un peuple lointain
On se gausse d'un malheureux malandrin
Et le griot, solitaire, poète, itinérant
N'est que le témoin de son temps.

Ohé, braves gens, le chant se termine
Et de ces histoires aux mœurs mutines
Il ne reste déjà que des souvenirs
Et les pas du conteur comme un soupir
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,