Le ciel qui aimait l'arbre

il y a
1 min
37
lectures
10

Me voilà donc accueillie sur la terre SE, grand merci ! Découvrir le monde et son expression par la poésie. Découvrir les poètes d'aujourd'hui et ceux d'hier, un vertige de pensées et de mots  [+]

L'aube est si blanche, l'horizon pur, l'arbre debout,
le ciel a voulu aimer l'arbre
le faire tenir longtemps debout.

L'homme regarde toujours l'arbre
avec passion et l'œil avide.
Sans sépulture, il doit mourir et tout donner.

La lame hurle, l'air se déchire,
la main gonflée gorgée de sang scie vers l'avant,
le sol jauni par la sciure.
La fibre cède, la fibre craque, le tronc se fend.
L'homme abat, l'arbre s'écrase,
ses mille branches fracassées,
Le tronc rompu tombe à la terre.
L'arbre se rend, seul et vaincu.

L'arbre couché alors s'ébranche
des mille branches épuisées,
en tapis brun lâche ses feuilles,
des milliers d'ombres ne retient rien.

Quitter la brise et les rafales rougies d'orages
ou les furies de la borée,
plus de discours avec les brumes et les buées,
de grands tapages avec les pluies,
ni chuchotis entre les hyphes,
sans aucune onde ni palabres.

L'oiseau enfui quitte la branche,
le bec muet, les vermisseaux,
sous la ramure plus rien ne chante,
le nid se vide sans amour.

Pas un seul son, le coup percute, le bruit se scande
et secoue tout,
la hache fend, le coin sépare, les copeaux roulent,
la gorge éructe, le poumon râle.
Tout se répand, en écho sourd.

La fibre brille, le lait s'écoule, perle la sève, libre vient l'eau,
sans faim ni soif enfouissent leurs gouttes,
cherchent la terre, la trouvent toujours.

Percée de flèches, l'écorce tombe, cœurs en lambeaux,
l'aubier se glisse en poutre lisse,
bois de berceau et bois de lit pour être aimé et pour aimer
la planche se ponce et se polit,
plateau de table ou pied de chaise où l'on paraît,
l'homme termine entre des planches
pour se ranger dans un fossé.

L'homme est sûr d'avoir aimé
l'arbre, ses mains en crocs
ont voulu prendre et il a pris
le temps à l'arbre, éternel.

La terre se terre, la terre se tait, .
Le ciel perdu a perdu l'arbre.
L'arbre est bien mort,
la terre se meurt et l'homme aussi,

Plus rien debout.
10

Un petit mot pour l'auteur ? 20 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Superbe hommage.
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Le symbole du temps long de l'arbre. Merci beaucoup.
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Je vais bientôt vous présenter un vieil ami (600 ans).
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Vous nous direz tout, sa sève aura tant de choses à raconter.
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Pas tous les secrets !
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Merci pour vos lectures bienveillantes et émues, elles me touchent. Instant de vie, un vieux chêne au fond du jardin a été terrassé par la foudre, coupé en deux. L'élagueur est venu à grand bruit, il ne reste plus rien. Rien.
Image de Nicole Loth
Nicole Loth · il y a
La mort de l'arbre est un déchirement ! Merci pour ce bel hommage, Aubussinne.
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Vous transmettez une belle émotion à votre tour. Merci.
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Sans arbres, nous mourrons. Merci pour ce poème.
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Oui, les terres agricoles exploitées intensivement se meurent épuisées. L'arbre manque.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Quand la majesté de l'arbre tombe à terre , alors , il ne reste plus que nos larmes pour pleurer et nos gémissements pour prier .
Un requiem de toute beauté.

Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
J'entends souvent les lames stridentes et le bruit du craquement. Un pan de vie chute, l'arbre retient le temps. Merci beaucoup.
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Terrible et magnifique. J aime beaucoup
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Là où est la forêt s'installent l'avidité et la brutalité, la terre devient nue et blessée.
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Un bel hymne à l'arbre...
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Merci beaucoup !
Image de Cantate
Cantate · il y a
Magnifique...
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Merci.
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Plus rien debout car tout se tient...
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Puis le béton, l'asphalte ou le soja prennent le relai.

Vous aimerez aussi !