Le Choix du livre

il y a
1 min
343
lectures
21
Qualifié
Un vieux rat philologue, un peu paléographe,
Rat de bibliothèque entiché d'épigraphes,
Rat autoproclamé gardien de la culture,
Couvait jalousement les belles écritures.

Il dévorait les livres, ouvragés en plein cuir.
Quand je dis « dévorer », je voulais dire « lire ».
C'était un rat savant, fou de littérature,
Et non un rat commun, rongeant les reliures.

Ce docte muridé prisait les incunables,
Domaine où s'épanchait sa passion véritable.
À l'école des chartes, on le tenait du reste
Pour l'heureux inventeur d'antiques palimpsestes.

Féru de manuscrits ornés d'enluminures,
Il se mettait en rage à la moindre écornure.
Un jour, dans sa colère, il fracassa l'échine
D'un mulot qui rongeait de précieuses lettrines.

Alors qu'il colligeait un Ancien Testament,
Il entendit un bruit, comme un grignotement.
Aussitôt il dressa une oreille exercée
Et vola au secours des œuvres menacées.

C'était une souris, un livre entre les dents,
Et, qu'en toute innocence, elle entamait gaiement.

— Que fais-tu, malheureuse, à ce pauvre bouquin ?
Ah ! Jeunes étourdis, vous ne respectez rien !
En saccageant ainsi notre beau patrimoine,
C'est le savoir entier que ta bouche profane.
Mon Dieu ! Dans quel état tu mets ce florilège !
Sais-tu que tu commets un grave sacrilège ?

— Considérez, Monsieur, qu'il n'y a point d'offense.
Ce n'est qu'un coup de dent de peu de conséquences.
Ce livre ne contient qu'une prose légère
Bien propre à contenter quelqu'humble ménagère.
Ce n'est pas la Pléiade. Il ne vaut pas grand-chose.
Voyez la collection : Bibliothèque Rose.

— Alors je comprends mieux, j'en aurais fait autant.
Il n'y a pas grand mal, continue, mon enfant !
21

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !