1
min

Le cheval ailé

Image de Michel

Michel

14 lectures

1

Le cheval ailé a enjambé l'Atlantique
Ma liberté c'est de joindre l'Amérique
Eldorado des pionniers au visage défait
Qui ont quelque chose à se reprocher

Mon Amérique à moi tient dans un verre d'eau
Qui dérive sur l'Atlantique guidé par un robot
J'ai voulu innover et je suis tombé dans la boue
Mais je n'ai jamais renoncé moi l'homme debout

J'ai avalé la statue de la liberté
Elle restera en moi pour l'éternité
La nostalgie des vieux pionniers m'habite
Mais je ne succomberai jamais à leurs rites

J'ai aimé vivre de rapines
Et c'est pourquoi je n'ai pas eu de copines
Moi le dur à cuire je fais peine à voir
Quand j'erre désabusé sur les trottoirs

Le cheval ailé a enjambé l'Atlantique
Il m'a remis en selle et j'ai adoré
Le cheval ailé a enjambé l'Atlantique
Et j'ai été assailli par une nuée de moustiques

Le cheval ailé n'a pas daigné taquiner ma muse
Comment voulez-vous alors que je m'amuse

Le cheval ailé est fatigué
Je vais me réfugier dans un salon de thé
Triste de la mort annoncée
Du cheval ailé qui m'a tant fait rêver

La mort est venue au rendez-vous
Je l'ai appréciée comme convenu
J'ai jeté une vieille paire de chaussures à la rue
Puis j'ai actionné le clap de fin
Et le monde s'est éteint comme un rien
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
Un peu comme Pégase et me fait penser aussi à la chanson "Heureux qui comme Ulysse"...encore la mythologie. C'est beau...
·
Image de Michel
Michel · il y a
Merci du commentaire. Bonne route à vous!
·