Le chemin d'ombre

il y a
1 min
2
lectures
0

Je suis né et depuis j'attends l'inspiration (et l'amour)  [+]

Comme tous temps et jours, je parcoure ma route
Jonchée de débris, passés, présents, à venir,
Effacés, détruits, ces fragments de souvenirs,
Ils courent, ils dansent avec le temps qui nous coûte.

C'est avec fracas qu'ils, tombent comme des gouttes
De sang. Tombant tendues, comme l'arc qui se tire,
Martelant tels les pas, des gens qui essaient de fuir,
À cause du passé, qui a rongé de doute.

Les questions sans réponse chargées de remords,
C'est le présent qui les apportent à l'instant même,
Ainsi on enterre, son avenir froid mort.

Des fois les tournures changent avant d'être blême
Au fond du linceul. Dans solitude suprême,
Mais cela est après, être aimé vraiment fort !
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,