1
min

Le chef-d'oeuvre

Image de Joel Talbourdet

Joel Talbourdet

6 lectures

0

Ton corps est un chef-d'oeuvre dont tu n'as pas la clef
Tu en connais les mots, tu les connais par coeur
Mais tu ignores ce qu'ils se disent, tu ignores leur langue
Tu ignores ton corps car tu ne lui parles pas
Tu ignores ton corps car ne l'écoutes pas

Les maux du corps, tu les as dans ta mémoire
Et tous ces mots, ils sont sur le bout de tes lèvres
Tu connais tout cela depuis la nuit des temps
Tu les savais par coeur mais ils étaient en prison
Et toi et ton corps vous étiez deux étrangers
Et de ce corps prisonnier tu te fis le geôlier

Les mots du corps, tu les as sur le bout de ton coeur
Sur le bout de ton âme endolorie et souveraine
Mais tu les caches, les renies et ton corps tu le mets
Comme dans un cachot, comme dans une crypte
Et tes émotions se font chaque jour plus souterraines
Et tu les mets dans un tiroir que plus jamais tu n'ouvriras

Tes émotions, tu les caches comme on cache sa peur
Comme on cache sa joie, comme on cache sa peine
Et lorsque tu ouvriras ce vieux tiroir de chêne
Tu briseras tes chaînes s'il n'est déjà trop tard
Si tu n'es pas mort encore, ni sec, ni perdu dans la nuit
Si tu n'es pas mort déjà, ni perdu parmi les ombres.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,