Le bourdon

il y a
1 min
11
lectures
2

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

J'étais là, dans mon lit,
Et j'avais le bourdon .
Et cette mélancolie
Ici, sous l'édredon
M'avait toute envahi
Comme pour un abandon
Quand tu étais partie .
Puis je me suis levé,
J'ai ouvert la fenêtre ;
Avec le blond des blés
Une atmosphère champêtre
Sous mon regard, régnait,
Et l'air était si bon
Aussi à respirer .
Est entré un bourdon
Qui voulait faire la fête
Sur les roses en bouton
Dans le vase, déposées ;
Et là, sur le balcon
J'ai eu mal à la tête,
Bien à cause du son
De cet insecte zélé ;
Et puis il est parti
Comme il était venu .
Encore tout endormi,
Le corps à moitié nu,
D'un seul coup j'entendis
Le bourdon de l'église
Qui sonnait à midi,
Et qui, là, s'éternise,
Si bien que ma migraine
Qui avait disparu
Est revenue, soudaine .
J'aurais voulu alors
Que comme une omission
Se taise le bourdon,
Comme les mots en dehors
D'un passage de texte,
Et prendre comme prétexte
Un retour dans mon lit
En fermant la fenêtre
Pour éviter le bruit .
Car fallait bien l'admettre,
Tous ces sons de bourdon
Me donnaient le tournis .
Puis là tu es entrée,
Mon bourdon a fondu,
Plus de mélancolie,
Nous nous sommes réaimés .
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Joli !... une romance et on se laisse envoler !

Vous aimerez aussi !