Le bouquet

il y a
1 min
250
lectures
35
Qualifié
Image de Été 2020

J’avais dix ans, peut-être, et je n’oublierai pas
Ce dimanche, fin mai, jour de fête des Mères ;
Au sortir de la messe où les hommes sont frères,
Il me fallait rentrer pour l’heure du repas…

La cour du patronage exposait un fatras
D’humbles petits cadeaux pour celles qui sont chères
À nos âmes d’enfants et que nous rendons fières…
Mes quelques sous en poche eurent un doux trépas :

De toutes fleurs des champs en un ensemble libre,
Ils firent un trésor dont le souvenir vibre
Au tréfonds de mon être : un énorme bouquet !

En courant, je livrai ce présent à ma reine
Et son cri de bonheur, dans ses yeux mon reflet,
Laissèrent en mon cœur une gloire sereine…

35

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !