L'ASPHALTE

il y a
1 min
59
lectures
19

Pétillante, un brin de folie. J'aime écrire, une préférence pour l'érotisme, sa sensualité délicate, le rêve, la Vie, l'Homme! Faire fi des interdits, suggérer, oser, c'est juste moi  [+]

L’ASPHALTE

Sur l’asphalte je promène,
sur les pavés je traîne
l’angoisse et la peine,

l’eau des caniveaux ruisselle
des larmes tombées du ciel
l’homme déverse son fiel,

la nuit, de son manteau sombre
recouvre ceux qui encombrent
sous de tristes décombres

j’erre entre deux mondes
celui de la rue immonde
là où la haine inonde

le jour se lève et se farde
d’une lumière blafarde
cruelle l’odeur fétide s’attarde,

sur des corps meurtris
par le froid transis,
indifférence et oubli.
19

Un petit mot pour l'auteur ? 22 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Sombre comme l asphalte
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Sur l'asphalte des nuits sombres et pluvieuses, plus de soie et de corps qui se pâment (ou qui se pâmaient là)
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Une nuit de misère qui laisse pointer un nouveau jour
tout aussi sombre... une prose qui prend aux tripes !
J'ai commencé ma journée en te lisant, je reviens te souhaiter un belle soirée.
Bise.
Julien.

Image de Haruko San
Haruko San · il y a
Merci Julien , merci c'est infiniment gentil à toi ...Passe une bonne et douce soirée, prends bien soin de toi...à très bientôt , je t'embrasse aussi !
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Une situation cruelle, la rue et ses misères ! ( J'ai un nouveau texte sur ce sujet ).
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un sombre tableau de la rue où se charge le déclin de l'humain.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
C'est grave et fort ... alors, oui, on est touché !
Image de Haruko San
Haruko San · il y a
Oui , grave et fort si l'on pouvait changer les choses, si seulement.... Merci ma Vivi bises grisailles mais joyeuses du fond du coeur!
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Dans un autre contexte, "entre béton et bitume" chantait Maximum Le Forestier...Toi, tu nous sensibilises à une autre souffrance. Merci pour eux.
Image de Haruko San
Haruko San · il y a
Merci Randolph, il faut aussi apprendre à regarder ailleurs...vraiment ailleurs et on découvre tellement de choses, des très belles choses et d'autres moins plaisantes mais c'est ainsi et la Sagesse voudrait que nous soyons capables de regarder ailleurs que notre nombril mais...mais cela prend du temps, beaucoup de temps, de patience , de volonté!
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Entièrement d'accord, et le temps, c'est ce que l'on offre le plus difficilement et rarement !
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
D'une sombre réalité...
Image de Haruko San
Haruko San · il y a
Oui Alice, sombre, vraie, inquiétante, ignorée bien trop souvent ..Mais le sujet serait long à traiter ici. en tout cas merci beaucoup d'être passée encore une fois par chez moi ( ironique rien n'est à moi seuls mes mots le sont-:)
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Vous avez empruntez là, les pavés d'une rue que je ne vous connaissais pas... Et, la surprise passée, je vous ai suivi avec plaisir au fil des vers, Haruko San ^^
Image de Haruko San
Haruko San · il y a
Ah oui cher Fredo , je ne fais pas que dans l'érotisme même si ma préférence va vers cette écriture délicatement suggestive. Mais des fois , en fait souvent je pense, j'observe, je rage, et les mots me viennent sans que je puisse les refouler. Alors merci beaucoup pour votre commentaire, et de m''avoir suivie sur ces pavés...-:) bonne soirée!
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Bonne soirée à vous Haruko San ^^
Image de Brigitte G.
Brigitte G. · il y a
La rue est cruelle pour tous ces êtres anonymes sous le regard détourné des passants aveugles à tant de souffrance.

Vous aimerez aussi !