L'artisan amoureux (suite et fin)

il y a
2 min
27
lectures
2

Plaisir, besoin, ivresse, tourment, drogue, obsession, compulsion, consolation et éclats de rire... bref, ECRIRE !!! Ecrire ma vie, vivre mon écriture. Chaque jour et toujours. Pour ma Joie qui  [+]



" Je veux être poète et je travaille à me rendre voyant."


Lettre d'Arthur Rimbaud à Georges Izambard, le 13 mai 1871


L’ARTISAN AMOUREUX

Poétique (8/8)

Poète, que tout soit lumière
Volutes de la phrase en liesse
Regard diamantin qui s’éclaire
D’un refrain pétri de tendresse.

Que chaque vers palpite et chante
Ouvert sur l’immense Inconnu ;
Que l’image surprenne et tente
Comme la primeur d’un corps nu.

Que ta phrase soit un chant clair
Loin des charabias et des doutes ;
Que dans l’obscur vrille l’éclair
Zébrant la césure et la voûte.

Ne sois jamais le mage austère
Condamnant l’humaine cité.
Si tu veux déchiffrer la terre,
Choisis de t’y enraciner.

Sois de cette aventure humaine,
Compagnon en marche et en lutte.
Façonne l’opus dans la peine
Sois l’artisan habile et rude

Prévois la route où tu t’engages
Ne laisse rien au vain caprice.
Le verbe est ton seul outillage,
Sache en déjouer chaque vice.

Du moindre mot fais un ami
Mais sois un maître difficile.
Il deviendrait ton ennemi
S’il te dictait un choix futile.

Domestiquant l’intelligence,
Ruisselle surtout de bonté :
C’est par cette clarté intense
Que rayonne la Vérité.

(Fin classique)

Mais des mots ne sois pas dévot !
À l’humble jeu d'une charade
Laisse ton rêve qui s’évade
Accrocher une perle d’eau.

 (Fin explosive)

                S'il
            ne
                   cité
                        rayonne
        sois un maître
               voûte

MAIS DES MOTS NE SOIS PAS DÉVOT !

               Mon second
                        artisan
          le verbe
                       tendresse
               volutes
                    cœur

À L’HUMBLE JEU D’UNE CHARADE

               Mon troisième
          diamantin
                    corps nu
                 Poète

LAISSE TON RÊVE QUI S’EVADE

               Mon tout
          clarté
                          beau
                  eau

ACCROCHER UNE PERLE D’ o
                                                 
o
                                                 
o
                                                  o
                                                  o
                                                  O
                                                 ۝

_________________________________


Ecrit à Boulogne dans la nuit du 14 au 15 septembre 2020. Suite et fin de l’épuisant périple !


Poétique

SOMMAIRE

1/ Les mots neufs du matin
(Sélectionné pour le Grand Prix du Court Automne 2020)

2/ Le moissonneur d’étoiles

3/ La place du village
(Sélectionné pour le Grand Prix du Court Automne 2020)

4/ Juste derrière la porte

5/ Alexandrins, Alexandra

6/ Par monts et par mots

7/ Poète, prends garde !

8/ L’artisan amoureux

2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !