L'art nuit

il y a
1 min
1
lecture
0
Image de Été 2020
J'ai mal au cœur encore une fois,
J'y pense à mort et je la vois,
Ça m'écœure tellement j'y crois.

J'en rêve encore et j'en ai peur,
J'en ai pleuré pendant des heures,
Ma foi s'adonne à la douleur,
D'un esprit perdu à ses heures,

Mais ça me fait d'autant plus mal,
Car cet air est le dernier texte,
Tu résidais dans mes poèmes,
Étais la brillance de mes thèmes,

Je te laisse sortir de ma tête,
Je ne voudrai plus y penser,
Bientôt j'arriverai à naître,
Enfin oublier mes pensées,
...
Ne pouvant tuer le mal-être,
Tout mon art s'était annoncé,
La réalité dénonçait,
Tu allais bientôt disparaître.

J'entends cette voix qui s'écrie,
Et me crie de recommencer,
Que cette histoire n'est pas finie,
Car elle n'avait pas commencée.

Alors à qui voudra la lire,
Puisse-t-il le faire devant elle,
Je l'aime et j'écrirai pour celle,
A qui mon cœur ne pu le dire.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,