1
min

L'approche

Image de Artvic

Artvic

9 lectures

5

Son cou et son oreille attirent des convoitises
Ses cheveux qu’elle relève, l’endroit ou tout se joue
Quand un de mes soupires sur la pente non conquise
S’amuse tout essoufflé de venir à pas de loup

Se glisser, se poser sur la courbe de la nuque
Pour atteindre la chevelure remontée en chinions
La belle dégage bien au silence caduc
Un parfum de vanille sur les pointes en fanion

Émoustillé mon cœur s’affole à perdre haleine
Frustré de point sentir la douceur de la peau
Qui enivre sans fin jusqu’à en oublier peine
La tristesse de mes ans qui déboulent de haut

En mon être soudain tremble mon paradis perdu
La fleur grandit, il semble qu’une envie vient de naître
Celle de sentir mon âme devenir toute émue
Quand l’attraction des corps se compte en millimètre

Ma bouche mouillée se penche sur son immense dune
Et frissonne à l’instant au creux de son épaule
Remontant en douceur pour atteindre la lagune
Ou s’évaporent les sens à en perdre le contrôle...
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
Une rencontre, de jolies images.
·