L'Apocalypse de Dürer

il y a
1 min
249
lectures
152
Qualifié

J'aime la poésie qui est, selon Lamartine, le souffle articulé de l'âme et suis attiré par les poétes symbolistes, surréalistes et parnassiens. L'enseignement de l'anglais m'a permis de  [+]

Image de Printemps 2020

Sur le bois noir, une scène
D’une violence obscène,
Pleine de furie malsaine,
Gravée en bosses et creux
Annonce quatre anges preux

Qu’à travers les champs célestes,
Lance au poing et glaive leste,
Un ordre divin déleste
De son pardon pour tuer
Le serpent prostitué.

De leurs ailes déployées,
Sans armures employées,
Ils repoussent, effrayée,
L’hydre du ciel tourmenté
Par son regard aimanté.

Dans le chaos, l’œil s’allume
Et brille, tel dans la brume
L’éclair d’un phare posthume,
Ou l’éclat du bouclier
Dans l’affrontement guerrier.

Dardant de son arc la flèche
Vers la bête qui pourlèche
Sa plaie, l’ange mêle aux mèches
De ses cheveux d’or l’orgueil
D’avoir mis l’enfer en deuil.

Saint-Michel, qu’ombre un farouche
Souci, de son pied nu touche
Le dragon, comme une mouche
Encloué par son épieu,
Planté d’un geste pieux.

Sa robe semble une roche
Controuvée, telle l’ébauche
Sombre d’un cœur qu’on enroche,
Tandis que sous l’orteil lourd
Se tord le griffon balourd.

Cinq stryges mourantes tombent
Dans une angoisse de tombe.
Leurs plumes soufrées retombent
Vers le néant, qu’à grands traits
Elles griffent de noirs rais.

Innocente de ces luttes,
Une campagne, en bas flûte
Un air doux dans les volutes
Herbeuses des bas vallons,
Sous les ors des gonfalons.

La mer tranquille est sereine
Sous le ciel lyrique ; reine
Est la forêt et son frêne.
L’aube, aux blancheurs d’ossements,
S’éclaire et meurt doucement.

152
152

Un petit mot pour l'auteur ? 32 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Au passage, je vous ai laissé un commentaire en réponse à votre réaction à mon retour relativement à votre œuvre finaliste (LES MAINS DE MA GRAND'MERE)... Mon œuvre en compétition, je l'ai intitulé "EN MAL D'HUMANISME". Si vous avez quelque temps, vous pourriez cliquer sur mon nom pour la découvrir. Merci, et bien à vous !
Image de Dominique Mutel
Dominique Mutel · il y a
Merci. J'ai lu et voté pour votre récit.
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Je regrette de n'avoir pas pu voter pour ce texte... !
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo Dominique ! Vous avez mes 5 voix.
Merci de passer faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Super , bravo + 2 voix , je vous invite a aller voter pour moi aussi https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-lumiere-10
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un très joli poème sur une célèbre toile ! Bravo, Dominique ! Vous avez mes trois voix.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Vous avez su rendre l'atmosphère des xylographies de Dürer que je sui allées revoir, poussée par la curiosité ;)
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour l'évocation poétique de cette apocalypse ! Si “David contre Goliath” est en Finale pour le Prix Portez Haut les Couleurs 2020 qui se termine le 15 avril, c’est grâce à vos voix enthousiastes. Une invitation à confirmer votre soutien si vous l’aimez toujours ! Merci d’avance et prenez soin de vous ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/david-contre-goliath-2Mon soutien !
Image de Eddy Bonin
Eddy Bonin · il y a
Bonjour Dominique, Une fois encore, c'est très joli !
Il y a longtemps que je n'étais pas revenu ici. Le confinement m'a décidé à m'y remettre. Un petit voyage entre Bretagne et Martinique, après l'hôtel du palais à Biarritz, l'année dernière.
Si ça vous dit... : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/et-puis-le-temps-passe
Prenez soin de vous :-)
A bientôt,
Eddy

Image de Dominique Mutel
Dominique Mutel · il y a
Merci de votre visite. Si cela vous dit, Urbanisme, Tempête à Berck et Où mon onde abonde vous attendent. Je vais aller lire votre production. Gardez-vous bien du virus.
Image de Gualbert ADOHOUETO
Gualbert ADOHOUETO · il y a
Très beau, Dominique. Je reste sans voix... Mes voix !
Image de Manon Despres
Image de Dominique Mutel
Dominique Mutel · il y a
Merci de l'apprécier. Tempête à Berck et Où mon onde abonde pourraient susciter le désir de les lire. Je vais aller sur votre page. Bonne journée.

Vous aimerez aussi !