391 lectures

194

Qualifié

Tes mains qui la caressent
Et tes mots qui la blessent
Vos deux corps qui s'ébattent
Et tes paumes qui la battent
Où sont donc tes promesses
Regarde sa faiblesse

Amor, amor, l'amour à mort

Tes grands bras qui l'enlacent
Tes poings qui la fracassent
Tes lèvres qui l'embrassent
Tes coups qui la terrassent
Pourquoi tant de bassesse
Regarde sa tristesse

Amor, amor, l'amour à mort

Tes doigts parfois si doux
Qui enserrent son cou
Quelle est donc ton ivresse
Regarde sa détresse
Ses yeux se sont embués
Cette fois, tu l'as tuée

Amor, amor, l'amour est mort

PRIX

Image de Printemps 2018
194

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Lilipop
Lilipop · il y a
Un poème, beau et terrible.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
les excès de la passion
·
Image de Guill26POET
Guill26POET · il y a
Rudesse d'une passion qui mène à la mort. Mon vote +1
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Souffler le chaud et le froid pour accentuer les paradoxes. Réussi.
·
Image de Kiki
Kiki · il y a
amor amor, j'ai aimé et vous le fait savoir. Bien rythmé. je vous donne toutes mes voix du moment
A l'occasion si vous aller visiter les poèmes je vous invite à lire les cuves de Sassenage où je vous guiderais pour une visite des entrailles de la terre ! Merci d'avance

·
Image de Flore
Flore · il y a
Une réalité, plus douloureuse encore que les mots....Une révolte ce poème, il est beau. Mes voix.
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Dur, très dur ! Bravo, Odile, pour ce rendu de violence sans concession ! Certains mâles se comportent comme des bêtes fauves ! +5
·
Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
C'est vrai, Jean, certains hommes sont ainsi mais ce n'est pas la majorité. Et puis il n'y a pas d'un côté des hordes de cochons lubriques ou violents et de l'autre des troupeaux de douces et innocentes agnelles. Je suis pour un féminisme mesuré et partagé avec les hommes. Merci pour votre soutien !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Sage position, Odile !
·
Image de Kenavo
Kenavo · il y a
Très loin dans la nostalgie... MES 5 voix ! Vous pouvez aussi aller voir ma poésie ''Aphrodite 2018'' pour le prix Saint-Valentin...
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
très beau
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Je suis tombée amoureuse de vos haikus, mais ce poème là, c'est le summum !
J'ai écrit un poème (en publication libre) qui traite du même sujet, si vous voulez venir lire :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/traumatisme-1

A bientôt !

·