L'allée des écoliers

il y a
1 min
869
lectures
185
Qualifié

Ajusteur de Verbe, Orateur Fantaisiste, Vulgarisateur de Lune, J'écris, je raconte, j'invente des spectacles, Simplement pour entendre l'écho qui jaillit du silence des mots :  [+]

Image de Été 2018
À ma fenêtre d’écolier, je voudrais voir la lune s’ombrager. Lorsqu’elle se cache la face. Je rêvasse : en apesanteur. Le maître me ramène avec gravité, pour me mettre en lunaire, devant toute la classe :

« C’est pas la peine, de se faire des clans sur la comète ! »

Je reste en plan, des gouttes de honte sur les pommettes. Je ne m’y retrouve pas. Paraît que j’ai ma voie actée dans ce système scolaire. Moi, je préfère : ma Voie lactée, et mon Système solaire. Quitte à rester seul, vivre le syndrome de l’excursion. Je ne vais pas attendre, que le maître décolle. Alors, avant que l’obscurité cache la lumière, je m’éclipse.

Tant pis, si je ne rentre pas dans leurs cratères. Je pars sur la Lune. Demander l’asile poétique. Je m’envole : humer le parfum des étoiles, jusqu’à l’Astrephixie.

Ce soir, je prendrai le bus des écoliers. Pour y descendre au terminus : Station spatiale.

185

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !