230 lectures

168 voix

En compétition

Il souffle fort ;
Il pleut.

La peinture aux fenêtres émaille la nuit.
Dans ses lumières basses,
L'interstice engouffre son ocre
Dans les rayures des carreaux.

Jour et nuit se mélangent,
Partagent leurs nuages dans les vapeurs d'une ondée liquoreuse.
Rien ne présage le printemps,
Sinon,
La buée qui déserte les parois du matin.

Les gouttières laissent le ciel naviguer entre leurs automnes ;
Et il tombe des gouttes,
Des gouttes de sucre ;

Elles embaument le col d'un été,
De celui que j’ai rangé dans la penderie.

Ce matin,
C'est un livre qui s'ouvre ;

Qui souffle ses chapitres
Comme autant de saisons
Suspendues sur des cintres.

Mais il y a la commode
Et son bois vermoulu,
Qui garde ses trésors
Dans ses jardins secrets.

Et je n'ai pas le cœur
Et je n’ai pas les yeux
De laisser la poussière du temps,
Danser plus longtemps son silence,
Comme autant de flocons
Sur ses hanches éteintes.

C'est qu'il tombe des cordes
Et l'arrosoir est plein ;

Plein du vide d'un ciel où j'avance en secret ;
Quand les bouches d’égout,
Regorgent,
Débordantes de vies
Dans l’envers du décor,
La boue,
Des amours malheureux,
Dans l'inconnu des lumières basses.

C’est comme,
Une musique de chambre ;
Mélomane jusqu’au bout de mes ongles,
j’effleure la poussière ;

Et j’orchestre et j’arrache,
Dans les lignes du bois,
Des notes dans les taches de ses flancs macramés...

Mais mon ciel ce matin,
Se meurt sur un rocher,
Dans les bras d'un bonheur
Qui ne dure pas plus,
Que la flamme qui danse,
Au bord de l'allumette ;

Et il ne reste rien,
Pour vêtir mes contours;
Rien,
Rien que de l'eau,
Des fleurs sous les roseaux.

Questo sacro, antico vino.

PRIX

Image de Printemps 2019

En compétition

168 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sofifee
Sofifee · il y a
Beau !
·
Image de Celine Mercier
Celine Mercier · il y a
Toujours aussi subtile...
Sans voix tu me laisses...
Bravo à toi ma belle..

·
Image de Valerie Baudet
Valerie Baudet · il y a
Merci Céline
·
Image de Michel Barras
Michel Barras · il y a
J'ai relu ... j'avais oublié que j'avais déjà lu et voté ... ma seconde lecture m'a procurée plus de plaisir encore ... ton regard tendre et lucide me ravit
·
Image de Valerie Baudet
Valerie Baudet · il y a
Merci Michel
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Le climat et les états d’âmes se mélangent
La penderie est un livre, les habits des chapitres qui parlent des saisons.
Et la nostalgie du temps qui passe et la boue des amours malheureux.
Que de très belles images.
Bravo et merci, j’ai aimé je soutiens.
Samia
J’ai un texte en lice quelque part.

·
Image de Valerie Baudet
Valerie Baudet · il y a
Merci Samia
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Une ambiance dans cette grisaille qui colle à la peau et à l'esprit.
·
Image de Valerie Baudet
Valerie Baudet · il y a
Merci Miraje
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
J'ai adoré ... simplement !
·
Image de Valerie Baudet
Valerie Baudet · il y a
Merci Brocéliande
·
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
J'aime beaucoup les ruptures des phrases, comme une respiration profonde pour mieux goûter la suite...
·
Image de Valerie Baudet
Valerie Baudet · il y a
Merci Alice
·
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Entre ciel et musique, une très agréable lecture, bravo, merci
·
Image de Valerie Baudet
Valerie Baudet · il y a
Merci Sophie
·
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
"il tombe des cordes", "c'est comme une musique de chambre": tout un quatuor, dirait-on ! ****
·
Image de Valerie Baudet
Valerie Baudet · il y a
Merci Paul
·