L'absolue relativité des choses

il y a
1 min
9
lectures
0

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

Oui, car elle subit la loi physique invariante,
Là où les grandeurs de deux uniques éléments
Se déduisent alors l'une par rapport à l'autre
Dans une équivalence de masse et d'énergie,
Aboutissant à l'incomparable théorie
Inventée par le dieu vivant de la physique
Et dont nous sommes tous les survivants apôtres .
Relativité dans l'absolu est constante,
Cela se constate aussi dans le monde vivant
Comme quand vous écoutez un morceau de musique,
L'énergie du son dépend du nombre d'instruments
Mais quelquefois aussi d'un instrument unique,
Et cette corrélation est bien toute relative
Pourtant, pour nos oreilles, elle devient absolue .
De même, quand vous sentez le doux parfum des roses
Là, votre perception établit l'équilibre
Entre la fleur unique et le bouquet entier,
Et plus il y a de fleurs, plus le parfum s'impose
A tout votre odorat, qui, d'un seul coup calibre
Ici, dans votre nez, sans besoin d' balancier,
La juste bonne dose de senteurs à aimer.
Puissance et quantité comme les phéromones
S'accordent au même niveau dans le but d'attirer
Toute la véracité, sans devoir faire l'aumône,
D'un parfum à humer en toute liberté .
Cette relativité que cet absolu prône
Vous pourrez l'apprécier durant toute votre vie,
Et au moment suprême quand s'approchera la mort,
Alors là vous direz dans un ultime effort,
Une parole sereine, et vous direz : encore ! .
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !