La voix de mon maître

il y a
1 min
6
lectures
0

Suite à un accostage sous d'autres cieux moins brûlants, à un bug (informatique) et à mille autres activités prenantes, me voici à nouveau dans le jardin des mots. Merci à vous d'être passés  [+]

Défendre les Hommes et la Nation !
À l'assaut ou en dernier bastion,
En mission, jamais je ne recule :
Faire sans cesse honneur au matricule.

Descente en rappel, saut parachute...
Tout endurer, y compris la chute :
Pompier, policier ou militaire,
C'est le sacrifice du fonctionnaire.

Comme je courais vers ce corridor,
Tel le taureau vers le matador,
Je rêvais de poudre d'escampette :
Mais alors... j'aurais déçu mon maître !

Mon masque noir et mon œil amande
Avaient séduit mon chef et sa bande.
Je suis mort avant d'en avoir l'âge
Et vous parle au-dessus des nuages.

Dans « malinois » est écrit « malin »
Car je suis le plus doué des chiens.
Il est écrit « Dièse » dans ma portée,
« El » pour « Elle » : valeur d'égalité.

Je m'appelle
Diésel.

Terrassée en service commandé
À l'aube du 18 novembre 2015.
@Jo.L

Éditions "Flammes Vives". Concours de poésie 2019.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !