La vieille dame

il y a
1 min
337
lectures
29
Qualifié
Et un jour une vieille dame m’a dit tout bas
Que la brume du soir disparaissait en la nuit
Que les larmes du ciel étaient des nids de nuage
Que la cime des arbres discutait avec les anges
Que la coccinelle oubliait toujours le baiser
Que les enfants étaient des messagers de l’espoir...

Moi, petite fille, je lui ai répondu tout haut
Que mon espoir à moi il était dans ses mots
Que quand je serai grande je lui écrirai une histoire
Que le feu de sa voix réchauffait mes peines
Que toujours j’irai au bois rallumer la flamme
Et que je donnerai de l’eau à ses jolies fleurs...

Aujourd’hui encore, j’arrose l’orchidée et le rosier
Mais assise au bas de son tombeau
Mes quatre-vingts ans me permettant de savoir
Que les vieilles dames sont messagères de l’espoir.
29

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Il est des instants inoubliables. Merci de le rappeler.

Vous aimerez aussi !