La vieille cité

il y a
1 min
558
lectures
45
Finaliste
Jury
Recommandé
Il est au cœur secret de la vieille cité
Serrée sur le rocher de fine ardoise bleue
Que la rivière effleure en rêvant au passé,
A ce douzième siècle où l’on bâtit pour Dieu.

Cette très simple église qui sait le dominer,
Il est au fond secret de la vieille cité,
Au fond d’étroites rues où le vent peut jouer,
Où l’herbe librement croît entre les pavés,

Un vieux jardin fermé d’un portail solennel,
Derrière ces hauts murs, du soleil oublié
Par les jours accablants du plus torride été.

Et dans ce jardin clos il demeure une fleur
Assoiffée d’un peu d’eau... Ami, je suis comme elle.
Il me faut ta présence pour que vive mon cœur.
Recommandé
45

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !