La vie va bien

il y a
1 min
22
lectures
0

J'aime bien ce regard philosophique et poétique engagé sur le monde en ce qu'il rejoint et illustre les préoccupations et l'ensemble des grands textes sur les droits de l'homme et l'actualité  [+]

La solitude et la paix
Aux seuls lieux
Où elles existent encore
Hors des limites
Ouvrent à la rêverie
Au silence près
Des ultimes épisodes
Des moments précis
Des mises en scène de spectacles
Qui font rire par sarcasme

Légèreté de l’être
Il y a encore des étoiles
Des sculpteurs de vent
Des cœurs en 3D
Au bout du monde
Au bout du chemin
La vie va bien

Des parenthèses qui durent
Des règles de bonne conduite
Entre l’ordre et l’honnêteté
Des guerres d’urgence
Des jours étranges
Pour rien dans cet exil
Des régimes de pouvoir
Des sinistres asiles
De ce qui paralyse
La morale de l’histoire
La crainte de fuir
Donne le courage de rester

Légèreté de l’être
Il y a encore des étoiles
Des sculpteurs de vent
Des cœurs en 3D
Au bout du monde
Au bout du chemin
La vie va bien

Entre l’imaginaire et le réel
Des rêves qui clouent au sol
Pour faire le tour du monde
Des constellations de repères
Qui éclairent nos chemins
Dans le ciel noir d’ébène
Des portes qui chancellent
Les souvenirs défaillants
De nos espoirs profonds
De la détresse violente
Rien n’est impossible
Pour qui s’en donne la peine

Légèreté de l’être
Il y a encore des étoiles
Des sculpteurs de vent
Des cœurs en 3D
Des rêves d’enfants
La vie va bien

Des parcours égarés
Des voyages intérieurs
Qui consolent ceux qui restent
Des mondes perdus
Qui font feu de tout bois
Des destins suivants
Insolites et imprévus
Des raccords hasardeux
De l’orgueil sans odeur
Des parenthèses enchantées
Sous nos yeux sous nos masques
Des triangles de ciel bleu
Et nos rêves fantasques

Légèreté de l’être
Tout ce monde va
Il y a encore des étoiles
Au seul prix d’un baiser
Des sculpteurs de vent
Des fleurs parfumées
Des usines à rêves
Pour enfoncer les clous
Des pastiches habiles et érudits
La solitude et le silence
La peur des lendemains
Assez d’amour pour résister à tout
Indéfiniment toute la vie
Des désirs d'utopie
Au bout du monde à porter demain

« Le danger est ailleurs. Changeons d’ère. Cette vie est inhumaine, impossible.... » -Vincent Rémy

BP
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,