1
min

La vie.

Image de Pierre Tréguier

Pierre Tréguier

4 lectures

0

Comme un nouveau né dans un hôpital, j'appartiens déjà au passé,
Bientôt je serais vieux et l'avenir me rayera de ses lignes entrelacées,
Chaque jour je grandis et je souris à un bonheur vacant m'occupant,
Je suis l'ennemi d'hier et l'ami de demain, mais il ne se gênera pas pour faire de moi un survivant,

La mort vient me chercher pour profiter de la vie en étant irréfléchis,
J'invente des histoires pour qu'elle se sente vide tout en promettant sur sa vie,
On me presse sans arrêt tout en me disant qu'il ne faut pas se précipiter,
On me dit que je profiterais de la vie une fois que j'aurais des problèmes de santé,

Plus j'avance dans le temps et plus j'ai cette impression que mon avenir se réduit,
Et quand j'apprends l'histoire sur un bouquin ce ne sont que de vulgaires photocopies,
On doit se créer notre propre voie mais pourtant on emprunte tous les mêmes sentiers,
Comme à la montagne, on préfère suivre un parcours plutôt que de créer sa propre randonnée.

Les instants se répètent pourtant chaque jour est complètement différent,
Je commande mes vêtements fabriqués par la sous traitance que je défend,
Parfois je parle en langage des signes à l'oreille de Dieu qu'il ne voit jamais,
J'aimerais qu'il stoppe toutes famines mais il m'invite encore à un buffet.

La pauvreté est riche dans ce monde, elle se nourrit de dur labeur,
Elle retrouve le cap de Bonne espérance sur le sable des profondeurs,
J'attends demain avec impatience alors que hier je respirais encore,
Je me noierais un jour sous les flammes de cet océan qui me dévore.

La plupart des êtres humains travaillent non pas pour les bijoux ou autre richesse,
Mais pour ralentir la descente naissante de cette épée nommée Damoclès,
Aussitôt nés nous croulons sous un énorme bloc de papier et de signatures,
On finit parfois à l'écart pour appartenir au passé de nos générations futures.

La vie a ses hauts et ses bas tout comme les femmes qui tiennent ce monde,
Au fond qui sommes nous pendant que l'on se meurt aux abords des secondes ?
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,