La valse des souvenirs

il y a
1 min
155
lectures
29
Qualifié
Revenez rêves de naguère
Chahutez-moi en silence
Faites le chemin à l’envers
Il faut qu’à vous je repense.

Mes doux oiseaux vite envolés
Caressez mon être de vos ailes
Par vous mon âme a palpité
Comme le cœur d’une hirondelle.

Ôtez la tache qui aveugle mes yeux
Que les mots qui disent quelque chose
Soient un au revoir et jamais un adieu
Jouez ma nostalgie comme un virtuose.

Retrouvez les mots qui ne disent plus rien
Rendez moi ceux qui ne veulent plus rien dire
Pour que reviennent mes bonheurs anciens
Et que ne meurent pas mes vieux souvenirs.

Jadis, sablier où filent les grains du temps
Préservez-moi de l’oubli, ce néant de mémoire
Qui retient la mort qui ricane et qui attend
De murer pour toujours la porte de notre histoire.

Quand le jour poindra sur les nuages en pleurs
Que les ombres pendues aux branches du passé
Me réveillent en cortège, et m’apportent leurs fleurs
Pour qu’à jamais de moi s’éloignent les regrets.

29

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !