1
min

La source de nos pensées

Image de Peter Reijnen

Peter Reijnen

2 lectures

0

Non, nous ne le bâtirons pas.
Toutes nos forces réunies,
Ne viendraient à bout d'un tel ouvrage.
Il en faudrait bien davantage...

Jamais, le barrage titanesque à construire,
Ne retiendrait le flux incessant,
De mensonges et d'artifices,
De haine et de méchanceté,
Que nous déversons à flots,
Jour après jour,
Dans cette mare nostra,
Dont la profondeur,
Est insondable.

Et quand bien même,
Si par miracle, nous y arrivions,
La masse retenue serait inféconde,
Vouée à la putréfaction,
Finissant en boue immonde,
Se déversant un jour en funeste coulée,
Sur la Terre entière.

Fermons les vannes à la source,
N'y laissant passer qu'un timide filet d'eau pure,
Dynamique et pétillante,
Grossissant par millions,
La rivière ainsi libérée.
Dans son cours tranquille,
Après la fougue des montagnes,
Après les méandres des collines,
Elle irriguera le delta fertile,
Retournera pour une nouvelle révolution,
Vers de nouveaux horizons.

Certaines vannes sont certes grippées,
Ou trop bien cachées,
Mais avec le nectar lubrifiant et le levier doré,
Petit à petit, la résistance se dissipera,
Comme par enchantement.
En cherchant tous les jours un peu,
En grattant délicatement,
Tel le patient archéologue,
Mettant à nu l'improbable trouvaille,
Nous pouvons agir sur la poignée salvatrice,
De la vanne douteuse.

Souvent, hélas,la cause est perdue d'avance.
A sphère éclatée, a boisseau rouillé ou à siège fendu,
La vanne abîmée continue à déverser son maudit venin,
Son flux empoisonné,
Dans notre bassin commun,
Et ainsi le polluer sournoisement de ces effets lourds,
Le patrimoine de tous,
Jusqu'à le mettre en péril.

Il faudra encore bien du temps,
Avant que ces sources sulfureuses ne tarissent,
Et ne verront de nouveau printemps,
Faute d'approvisionnement.
Evaporés...
Faisant place à un immense désert,
Ouvert à nouveau à l'Univers entier...

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,