La solitude

il y a
1 min
11
lectures
0
Solitude, mon amie de toujours
Et pourtant je n’y suis pas spécialement pour
Celle qui m’envahit comme une ennemie
Très souvent les jours de pluie.

Solitude, qu’est-je donc de si spécial
Pour que ton ombre qui me suit à chaque pas me fasse si mal
Avec ton amie la déprime
Qui me tiens tête en prime.

Solitude, n’as-tu donc pas d’autres occupations
Parce que moi à force de toutes ces déceptions
Je ne sais plus quoi penser de ma vie
Tellement que défois elle ne me fait plus envie.

Solitude, laisses moi donc être heureuse
Et rêver un peu dans ma nébuleuse
Je ne sais pas quel sera mon destin
Mais en tout cas je ne veux pas du tiens.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Je passais par là. J'ai vu que vous étiez seule, j'ai vu que vous étiez triste. Je voulais vous inviter à danser. Mais vous étiez quatre : Delphine, Mérillat, Février, Faure. Alors je n'ai pas su à laquelle m'adresser.