La rose, la bouteille et le baiser

il y a
1 min
2 536
lectures
2541
Finaliste
Public

Tout petit je rimais déjà, et un peu plus grand, je rimais pour mes petits béguins, mais j'ai attendu 2005 pour me mettre sérieusement à la prosodie classique afin de ne pas mourir idiot  [+]

Image de Printemps 2020

La prime rose que je vis
Avait la corolle légère.
En son jardin je la suivis,
La prime rose que je vis.

Brûlant d'amour, je la servis,
Mais ce n'était qu'une mégère,
La prime rose que je vis
Avait la corolle légère.

***

Pour l'oublier, j'ai bu du vin,
Nec plus ultra de belle treille,
Mais m'en défaire était bien vain,
Pour l'oublier j'ai bu du vin.

Et j'ai beuglé comme un bovin,
Voyant le fond de la bouteille.
Pour l'oublier j'ai bu du vin,
Nec plus ultra de belle treille.

***

Alors, j'ai désiré la mort,
Qu'elle arrive et qu'elle m'apaise !
Partir au loin, quitté le port,
Alors, j'ai désiré la mort.

Elle m'a fait le plus grand tort,
En refusant que je la baise.
Alors, j'ai désiré la mort,
Qu'elle arrive et qu'elle m'apaise !

2541

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
J ai relu votre poésie avec plaisir
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Poème très mélancolique que j'aime beaucoup

Vous aimerez aussi !