La première fois

il y a
1 min
17
lectures
1

« Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir. » Pierre Dac  [+]

Version rock'n roll de l'amour
T'avais l'air d'un punk à chiens
Tu me tournais autour
Je ne savais jamais bien

Si enfin
Si enfin ça allait retomber

Pas sur moi

Retomber la colère
Disparaître le monstre
S'évaporer soudain
Ta haine jalouse amère

Injuste

Et quand bien même une colère juste ?
Quand bien même  ?

"Tu le mérites tu le mérites bien !"
Tu le répétais en boucle...

"Connasse tu l'as bien cherché
Avec tes sourires tes regards
Tes manières et ce déhanché"

Quand bien même...

Au nom de quoi de quel pouvoir
Au nom de quel droit au tourment
Tu m'secoues si fort en hurlant
Des insultes rouges et grimacées
Crachées dans ton souffle aviné

Tout près tout près de mon visage
Et tu tiens si fort mes cheveux
Tu me dis bien droit dans les yeux
Que tu m'aimes que tu me veux

Quand je veux quoi, moi ?
Seulement dormir...

Puis tu me lâches et tu t'en vas
Décidément je ne vaux rien
Tu me hurles que je ne vaux rien

Je marche au ralenti,
Je pense au ralenti que je dois m'éloigner

Doucement doucement
Sans rien dire
Sans un cri
Sidérée

Je crois que tu pars tu reviens
Ça recommence et c'est plus fort
Après, je me souviens de rien

Quelques bleus sur le corps
De vagues images encore

Et tes excuses
T'es désolé
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !