La poésie se porte au cœur

il y a
1 min
327
lectures
43
Qualifié

«Au commencement était le Verbe.» C'est un bon début, mais quel était le sujet ? *** Je suis un lecteur invétéré et un auteur incidentel. *** L'image de mon profil est, en médaillon  [+]

Image de Automne 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

La poésie se porte au cœur,
Comme un collier des premiers jours,
Un talisman des premiers âges,
Un médaillon à l’infini.

La poésie n’a pas le temps.
Elle est le temps immémorable,
Elle est le chantre du sensible,
Elle était là quand vint le monde.

La poésie aime l’esprit,
L’énigme floue au gré des mots,
Toute cambrure du langage
À la limite qui fait sens.

La poésie se porte au cœur,
Comme un oiseau se porte au vent,
Vibrant, glissant sur son plumage,
Une caresse à l’infini.

La poésie n’est pas silence.
Elle est douceur inachevée,
Elle est la mousse du rocher,
Elle est le berceau de ce monde.

La poésie se porte au cœur
Comme le blé se porte au pain,
Joie et nourriture terrestres,
Pour toute faim à l’infini.

La poésie n’est pas besoin.
Elle est désir inassouvi,
Elle est l’ultime goutte d’eau,
Elle est la nourrice du monde.

La poésie se porte au cœur,
Comme le cep se porte au vin,
Faisant se répandre la vigne,
À chaque instant à l’infini.

La poésie n’est pas la fuite.
Elle est ivresse sans oubli,
Elle chante au soir de tristesse,
Pour célébrer la fin du monde.
43

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !