1
min

La plainte du vieillard (13)

Image de Sebastien Dub

Sebastien Dub

12 lectures

2

Une fois j'ai ressenti comme un vide
Quand mes mots n'ont plus servi à rien
Essoufflés de ressasser ainsi le passé
Quand la nuit s'abîmait des jours révolus
Mais je n'ouvrirai pas les yeux J'ai peur de l'imaginaire

J'ai ce jour appris comme on souffre d'un être
La neige tombait et j'effleurais tes joues de mes doigts sales
Depuis j'aurai tout inventé Mais je n'ouvrirai pas les yeux
J'ai si peur de te perdre.

Thèmes

Image de Poèmes
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Oser ouvrir la porte à l'imaginaire c'est toujours gagner à mon avis. Car l'amour a un gros ventre à remplir et se nourrit beaucoup d'imaginaire
·
Image de Vivipioupiou77
Vivipioupiou77 · il y a
les yeux fermés, je vote
·